450 923-0055

Blogue

Prêt pour une pause thé (vert) ?

Le temps froid s’installe et l’hiver arrive à grands pas. C’est le moment parfait pour retrouver le plaisir de savourer une bonne tasse de thé !

Cette boisson chaude et réconfortante est consommée partout à travers le monde autant pour son côté « cozy » que pour ses multiples propriétés médicinales. Mais saviez-vous qu’en plus d’être bénéfique pour votre santé globale, le thé vert contribue à une bonne santé buccodentaire ?

Les polyphénols, ces antioxydants qu’on adore

Effectivement, ce groupe d’antioxydants à la propriété de limiter la formation de bactéries dans la bouche. La salive est par conséquent moins acide, ce qui préviendrait certaines affections.

Le caractère antibactérien et anti-inflammatoire du thé vert permettrait de :

  • Prévenir la formation de plaque
  • Prévenir la formation de la carie
  • Réduire les risques d’inflammation des gencives (gingivite)

L’effet domino des antioxydants

La logique veut effectivement qu’une réduction de la prolifération de microbes minimise les risques de maladies. Du coup, consommer du thé vert contribue à limiter la mauvaise odeur de l’haleine et à maintenir une bonne santé des gencives. À leur tour, des gencives en santé permettent de conserver des dents saines longtemps.

Du fluor dans le thé, qui l’eut cru !

Eh oui, les feuilles de thé contiennent du fluor. Comme cet oligo-élément est naturellement présent dans le sol, le théier l’absorbe pendant sa croissance, de sorte qu’il fait partie intégrante de sa composition.

La dégustation d’une infusion, puisqu’ elle contient du fluor, permettrait donc de renforcer l’émail, ce qui pare la dent contre l’érosion par acide lié à l’alimentation.

Il est recommandé de favoriser des thés de plus grande qualité afin d’éviter une surexposition au fluor. Les produits bas de gamme utilisent fréquemment des feuilles plus matures qui en contiennent jusqu’à 8 fois plus.

Le thé vert, un véritable allié santé

À la lumière de ces informations, la conclusion est sans équivoque : le thé vert est un réel allié santé qui a sa place dans le quotidien.

Il ne faut toutefois pas se méprendre. Le thé vert ne remplace pas une hygiène buccale rigoureuse, des examens dentaires périodiques et une saine hygiène de vie, même s’il contribue à équilibrer la flore bactérienne de la bouche.

Alors êtes-vous prêt à troquer votre pause-café par une pause thé vert ?

Conseils d’utilisation de la plaque occlusale

Cher (e)patient (e),

Suite à la remise de votre plaque occlusale, une période d’adaptation est nécessaire. Il s’agit d’un corps étranger dans la bouche qui provoque une hyper salivation. Laissez-vous quelques jours et la salivation excessive disparaîtra.

Au tout début, il est conseillé de la porter quelques heures la première nuit et la mettre de côté. Vous vous habituerez tranquillement à la porter de plus en plus à chaque nuit. Si toutefois vous êtes confortable, portez-là toutes les nuits sans interruption jusqu’à votre prochain rendez-vous.

Pour faciliter votre sommeil durant la période d’adaptation, on vous conseil de porter la plaque 1 à 2 heures avant d’aller au lit.

FAITES TREMPER VOTRE PLAQUE DANS UN BOL D’EAU CHAUDE PROVENANT DU ROBINET 1 MINUTE AVANT DE LA METTRE EN BOUCHE POUR ÉVITER LES BRIS OU FÊLURES DU PLASTIQUE.

POUR CEUX ET CELLES QUI ONT UNE PLAQUE TENSÉE

Au courant des premiers jours, et avant les premiers ajustements, il est possible que les symptômes (fatigue et /ou tensions musculaires) disparaissent rapidement. Ils peuvent toutefois augmenter de façon temporaire dû à l’adaptation des muscles. Des analgésiques tels qu’Advil, Motrin ou Tylénol peuvent vous soulager.

Lorsque votre plaque occlusale sera confortable et bien ajustée, il est recommandé de porter celle-ci le jour à la maison ou au travail (à l’exception des heures de repas). Durant les périodes de stress ou de tension musculaires plus importante, cela permettra de protéger les structures du système masticateur et de diminuer les doses d’analgésiques.

*N’oubliez pas de noter vos zones de pressions et d’inconfort pour votre prochain rendez-vous d’ajustement.

Vous devez avoir porté votre plaque occlusale au moins une semaine complète avant le prochain rendez-vous d’ajustements.

Conseils d’entretien

Brossez votre plaque occlusale avec votre brosse à dents sans dentifrice. Vous pouvez aussi la laisser tremper dans une solution de rince-bouche (Listerine, Scope) quelques minutes.

Si vous voyez des dépôts de tartre s’accumuler, des pastilles de solution de trempage pour prothèse (Polident, Novadent) font très bien l’affaire. Vous pouvez également vous procurez une mousse nettoyante pour prothèse non-abrasive. (Polident nettement frais)

Il est important de ranger votre plaque occlusale dans son boîtier respectif loin d’une source de chaleur et loin de la bouche de vos animaux domestiques !

Recommandations pour le blanchiment à la maison

Pendant toute la durée de votre traitement et les 72 heures après avoir terminé, vous devez éviter les produits suivant pour un résultat optimal :

  • Thé, café, tisane, boissons gazeuses
  • Sauce tomate et ses dérivés, vin rouge, jus de raisin, pruneaux et confiture de petits fruits
  • Rouge à lèvre
  • Pamplemousse (l’acidité crée de la sensibilité)
  • S’abstenir de fumer

La procédure à suivre pour mettre en bouche vos gouttières est la suivante :

  • Brossez vos dents et passez la soie dentaire partout
  • Déposez une petite quantité de gel de la grosseur d’un pépin de pomme sur la partie buccale (extérieur) de chaque dent de vos gouttières
  • Insérez vos gouttières en bouche et essuyez l’excédant
  • Portez celle-ci selon les recommandations de votre hygiéniste
  • Enlevez vos gouttières, brossez vos dents avec une pâte à dent blanche, et brossez vos gouttières avec de l’eau uniquement
  • Rangez vos gouttières dans son boîtier pour éviter de les perdre
  • Répétez les mêmes étapes selon la durée de votre traitement

Si toutefois vous avez de la sensibilité, utiliser de la pâte à dent désensibilisante (Sensodyne, Colgate sensitive Pro-Relief) deux fois par jour au brossage ou tout simplement passer une journée et recommencer le lendemain. Arrêtez le traitement si quelques inconforts ou problèmes survenaient de façon sévère et consultez votre hygiéniste ou dentiste immédiatement au (450) 923-0055.

Conseils à suivre suite à l’installation d’une couronne ou d’un pont

Afin de favoriser la guérison, les précautions inscrites ci-dessous doivent être respectées Veuillez également prendre note qu’il est normal de ressentir un certain inconfort et de l’enflure après l’intervention.

La pose de couronnes et de ponts se fait en moyenne en deux rendez-vous et parfois, en une seule visite s’il s’agit d’une couronne en CEREC. Lors de la première visite, nous prenons d’abord une empreinte des dents à remplacer. Puis, nous installons des couronnes ou ponts temporaires pour protéger vos dents en attendant que la ou les dents de remplacement soient prêtes.

Jour de l’intervention

Assurez-vous que vos dents soient bien nettoyées et que vous ayez bien délogé tous les aliments coincés entre vos dents à l’aide de la soie dentaire pour permettre à votre dentiste de travailler dans un environnement qui favorisera la qualité des soins.

À éviter

  • Évitez les breuvages chauds lorsque vous êtes sous anesthésie.
  • Évitez les aliments collants et durs (gomme à mâcher, bonbons).

Diète

  • Essayez de manger du côté opposé.

Du lendemain jusqu’à la guérison complète

  • Brossez vos dents normalement, mais nous vous recommandons de ne pas passer la soie dentaire dans cette région afin d’éviter de décoller la couronne temporaire ou pont.
  • ATTENTION ! Il est recommandé de passer la soie dentaire suite à la mise en bouche d’une couronne permanente, de type CEREC par exemple.
  • Si une couronne temporaire se décollait, il est impératif de revenir à la clinique afin que nous la cimentions de nouveau. Ceci vise à freiner la mobilité des autres dents et à faciliter l’installation de la nouvelle dent.

N’hésitez pas à nous appeler au 450-923-0055, si vous ressentez de la douleur, avez de la difficulté à refermer votre bouche ou avez d’autres questions relatives à votre rétablissement.

Conseils à suivre suite à l’extraction d’une dent

Afin de favoriser la guérison, les précautions inscrites ci-dessous doivent être respectées Veuillez également prendre note qu’il est normal de ressentir un certain inconfort et de l’enflure après la chirurgie.

Jour de la chirurgie

  • Gardez les compresses en bouche pendant 30 minutes à 1 heure en maintenant une pression ferme et changez-les toutes les demi-heures, au besoin.
  • Gardez toujours la tête élevée.
  • Appliquez une compresse froide sur la joue à intervalles réguliers (20 minutes de froid à toutes les heures).
  • Si vous saignez, prenez une gaze ou un sachet de thé légèrement humecté et mordez le tout pendant une vingtaine de minutes.
  • Les écoulements sanguins et la coloration de la salive sont des effets postopératoires normaux.
  • Limitez vos efforts physiques et reposez-vous.

À éviter

  • Ne délogez pas le caillot de sang formé car il favorise la guérison.
  • Ne mangez rien avant l’arrêt du saignement.
  • Évitez de boire avec une paille.
  • Évitez de vous rincer la bouche ou de cracher.
  • Éviter de fumer ou de boire de l’alcool.
  • Ne mangez pas d’aliments durs.
  • Évitez de brosser vos dents à proximité de la zone d’extraction pendant les premières 24 heures.

Douleur

  • Si vous êtes incommodé par la douleur, prenez les médicaments qui vous ont été prescrits.
  • Si vous avez des antibiotiques prescrits pour ce traitement, continuez de les prendre pour la période de temps indiqué, même si les symptômes disparaissent.

Diète

Ne consommez que des aliments mous ou des liquides tièdes le jour de l’extraction. Reprenez votre diète habituelle dès que vous en êtes capable.

Du lendemain jusqu’à la guérison complète

  • Rincez-vous la bouche trois fois par jour avec de l’eau tiède et du sel (2 ml ou 1/2 c. à thé de sel dans 250 ml ou 1 tasse d’eau).
  • Brossez vos dents et passez la soie dentaire tous les jours pour enlever la plaque et vous assurer d’obtenir de meilleurs résultats à long terme. Évitez de brosser la zone d’extraction au cours des premières 72 heures.
  • Évitez de manger des aliments durs (noix, bonbons, glaçons)
  • Il est possible que vous constatiez un niveau de salive accru et que la prononciation de certains mots soit altérée. Le tout devrait se résorber en une semaine.
  • Des ecchymoses peuvent apparaître sur la peau. Elles disparaîtront au bout de cinq à sept jours.
  • Il est probable que vous éprouviez du mal à ouvrir la bouche. Le tout devrait s’atténuer au bout de quatre à cinq jours.
  • N’hésitez pas à nous appeler si après trois jours la douleur augmente au lieu de diminuer.

Après quelques jours, vous vous sentirez mieux et vous pourrez reprendre vos activités habituelles. N’hésitez pas à nous appeler au 450-923-0055 si vous ressentez de la douleur, saignez abondamment, êtes enflé depuis 2-3 jours ou si vous réagissez aux médicaments.

Pour une bonne guérison suite à une greffe gingivale

Le jour même du traitement

  • Ne pas rincer la bouche, ne pas cracher, ne pas fumer pour 24 heures, ne pas manger du côté traité pour deux semaines.
  • Appliquer de la glace sur la région traitée. (mettre de la glace dans une débarbouillette humide, placer sur la joue 10 minutes et recommencer l’opération durant environ 2 hres.)

Hygiène dentaire

  • Pour les trois à quatre premiers jours, ne pas brosser la région traitée avec une brosse à dents. Utiliser un coton tige (Q-tips) et délicatement, nettoyer les dents de la région traitée.
  • Nettoyer les régions non-traitées avec plus de soins que d’ordinaire en utilisant la brosse à dents et la soie dentaire.

Alimentation

  • Éviter les aliments croquants ou croustillants (pommes, carottes, chips, pain croûté, etc…)
  • Ne pas consommer d’aliments très assaisonnées, épicés ou très chaud.
  • Éviter les aliments que l’on doit mastiquer longtemps. Consommer plutôt des aliments mous. Mastiquer du côté non-traité

24 heures après le traitement

  • Rincer doucement la bouche avec de l’eau tiède salée 3 à 4 fois par jour. (1/2 c. à thé de sel pour 125 ml d’eau tiède). Ne pas utiliser de rince bouche. Il est normal que la salive soit légèrement rosée.
  • Le pansement au palais peut demeurer en place de quelques heures à une semaine.
  • (S’il tombe, il peut y avoir un léger saignement, faire une pression avec un coton.)

Médication

  • Finir les médicaments prescrits par votre dentiste
  • Prendre du Motrin pour la douleur au besoin
  • N’hésitez pas à nous contacter ( 450.923.0055 ) si vous avez des craintes, inconforts ou des questions au sujet de votre greffe. Il nous fera plaisir de vous aider.

La carie du jeune enfant

Tout d’abord, il est important de savoir que le lait maternel, les préparations pour nourrissons, le lait de vache et les jus de fruits contiennent TOUS du sucre. Le développement de caries chez l’enfant survient donc principalement lorsque celui-ci s’endort avec son biberon (à l’exception de l’eau) ou pendant la séance d’allaitement maternel.

Par conséquent, il est recommandé de cesser le boire avant l’assoupissement du bébé. Bien entendu, une certaine période d’adaptation sera nécessaire avant que l’enfant ne s’habitue à sa nouvelle routine. Pour faciliter la transition, nous vous invitons à appliquer la marche à suivre ci-dessous.

Marche à suivre :

Remplir le biberon d’eau seulement. Si votre enfant le refuse, donnez-lui une sucette propre, une peluche ou une couverture. Si votre enfant pleure, n’abandonnez pas la nouvelle routine instaurée : consolez-le et recommencez. Si toutes ces recommandations ne semblent générer aucun résultat satisfaisant, essayez de diluer le lait du biberon graduellement avec de l’eau et ce, jusqu’à ce que le contenu soit converti totalement en eau. Si vous allaitez votre enfant au sein, tentez de le retirer avant qu’il ne s’endorme.

Ce type de carie peut se manifester jusqu’à l’âge de quatre ans. Il est important d’inspecter tous les mois les dents de votre enfant. Méfiez-vous des taches ou des lignes d’un blanc terne présentes sur les dents, à proximité des gencives. Soyez également à l’affût des dents de coloration foncée. Si l’un de ces signes se manifestait, rendez-vous immédiatement chez votre dentiste. La carie du jeune enfant doit être traitée rapidement. Sinon, votre enfant pourrait en souffrir et développer une infection.

La première visite de votre enfant

Idéalement, le premier rendez-vous chez le dentiste devrait avoir lieu vers l’âge de deux ans.

Lors de cette première visite, le dentiste et l’hygiéniste veilleront à créer un lien de confiance avec l’enfant et procéderont à l’examen bucco-dentaire et au nettoyage. Ils en profiteront également pour vous enseigner les techniques de brossage et d’utilisation de la soie dentaire.

Près de 50 % des patients redoutent les visites chez le dentiste. Pour éviter de transmettre votre insécurité à votre enfant, il est primordial d’adopter une attitude positive, en prenant soin de lui expliquer le déroulement du premier rendez-vous. Votre collaboration est importante avant, pendant et après la visite.

Avant la première visite

  • Il existe de nombreux livres qui racontent l’histoire d’un personnage qui vit sa première expérience chez le dentiste. Nous vous suggérons d’en choisir un et d’en faire la lecture à votre enfant quelques jours précédant son premier rendez-vous afin de le rassurer.
  • De plus, tentez de résumer les étapes de la visite la veille du premier rendez-vous.
  • Ne dites jamais à l’enfant qu’il ne ressentira aucun inconfort/douleur lors de l’examen ou du nettoyage.

Pendant la visite

  • À l’occasion, il arrive que nous demandions à l’accompagnant de s’asseoir sur la chaise et de tenir l’enfant sur ses genoux pendant l’examen.
  • En ce qui a trait aux enfants plus âgés, il est possible qu’on vous demande de retourner dans la salle d’attente une fois le premier contact établi.
  • Écoutez attentivement les consignes et suggestions sur les soins bucco-dentaires à apporter à votre enfant et conservez une attitude positive face à la rencontre.
  • Prenez l’habitude de fixer un rendez-vous tous les six mois.

Après la visite

  • Veillez à ce que votre enfant se brosse les dents au moins deux fois par jour ou après chaque repas, en n’oubliant surtout pas la soie dentaire avant le coucher.
  • Surveillez l’alimentation de votre enfant et proposez-lui des aliments peu acides et non sucrés.
  • Jusqu’à l’âge de 10 ans, assurez-vous que votre enfant se brosse les dents avant le coucher.

La santé bucco-dentaire chez les enfants âgés de plus de 2 ans

Bien qu’il ne soit pas évident de mettre un terme à l’habitude de sucer le pouce ou une tétine, nous suggérons fortement d’expliquer à votre enfant vers l’âge de 3 ans qu’il doit cesser cette pratique.

Entre l’âge de deux à six ans, nous recommandons de surveiller étroitement la façon dont votre enfant se brosse les dents, pour s’assurer que la technique adoptée soit adéquate. Si vous désirez utiliser un dentifrice fluoré, n’excédez pas la dose de 500 ppm. Chez les enfants âgés de plus de six ans, un dentifrice fluoré de 1000 ppm peut être indiqué, selon la recommandation de votre dentiste.

En outre, accordez une attention particulière aux dents situées à l’arrière de l’arcade dentaire puisque celles-ci sont souvent négligées lors du brossage. D’ailleurs, les enfants entre 6 et 13 ans étant plus sujets au développement de caries aux molaires et prémolaires, l’application d’un scellant dentaire représente souvent la meilleure solution pour éviter l’infiltration de bactéries via les sillons présents sur la surface occlusale.

L’hygiène bucco-dentaire chez les enfants âgés de moins de 2 ans

Il est important de savoir que notre dentition primaire est complètement formée dès la naissance. Les dents primaires sont simplement dissimulées sous les gencives, pour commencer à pousser vers l’âge de six mois et terminer leur éruption vers environ trois ans. Bien entendu, jouir d’une dentition saine commence par des gencives en santé. C’est pourquoi les parents doivent respecter certaines règles d’hygiène bucco-dentaire chez leur enfant.

De la naissance vers l’âge de six mois, il suffit de frotter doucement les gencives de votre poupon à l’aide d’une serviette humide après chaque tétée. Ceci permettra d’enlever la pellicule collante (plaque), laquelle abîme les dents. Lorsque les dents commencent à poindre, vous n’avez qu’à les nettoyer à l’aide d’une brosse à dents à poils souples. La quantité de dentifrice doit se limiter à la taille d’un petit pois et vous devez vous assurer que votre enfant expulse le tout après le brossage.

La première visite chez le dentiste doit idéalement avoir lieu avant le second anniversaire de l’enfant. Les consultations subséquentes doivent avoir lieu tous les 6 mois.